Suspension de permis de conduire, que faire ?

Suspension de permis de conduire que faire

Vous avez subit la suspension de votre permis de conduire ? Vous ne savez quelles sont les étapes à réaliser ? Pas de panique, nous allons vous donner ces dernières au sein de cet article pour que vous puissiez facilement vous y retrouver !

Quelles sont les infractions qui permettent une suspension de permis ?

Lorsque les autorités décident de suspendre votre permis, c’est certainement parce que vous avez commis une infraction grave. Pour que vous puissiez facilement vous y retrouver, nous allons vous donner toutes les infractions qui permettent une suspension provisoire de votre permis :

  • Conduire sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants.
  • Conduire en excès de vitesse.
  • Faire un délit de fuite.
  • Avoir une circulation en sens interdit.
  • Faire un refus de se soumettre à un test de dépistage.
  • Un homicide involontaire.
  • Le non-respect des feux de signalisation.

Il est important de noter que la suspension du permis de conduire peut être prononcé dans un délai de 72h à 120h. Votre document de conduite sera, par la suite, envoyé auprès de l’administration concernée.

Attention à ne pas conduire sans permis, c’est une grave infraction.

Quelles sont les conséquents d’une suspension de permis ?

Lorsque vous vous faites suspendre votre permis, il est important de noter que des conséquents ont lieu :

  • Une interdiction de conduire un véhicule : que ce soit le vôtre ou non, vous n’avez pas le droit de conduire un autre véhicule. En effet, si vous conduisez sans permis, vous risquez une peine de prise qui peut aller jusqu’à deux ans, ainsi qu’une contravention. Vous n’êtes pas donc pas près de revoir votre permis de conduire !
  • Un retrait de point : vous pourrez aussi vous faire retirer des points en fonction de votre infraction. Il est important de prendre en compte que vous si votre solde de points sur votre permis de conduire est insuffisant, ce dernier risque une invalidation. Vous devez donc le repasser, ce qui n’est pas forcément quelque chose que l’on apprécie.

Pendant le laps de temps de la suspension de permis de conduire, vous devrez donc trouver un autre moyen de transport. Cela peut être les transports en commun ou le vélo, par exemple.

Dans le cas où vous devez repasser votre permis de conduire, il existe un moyen simple et plus rapide pour repasser son permis en accéléré: il s’agit de passer le permis en province. Le parcours peut paraître plus simple et moins encombré qu’en ville de manière générale.

Que faire en cas de suspension de permis ?

Vous avez envie de récupérer votre permis à la suite de votre suspension ? Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Pas de panique, nous allons vous donner les différentes démarches à effectuer :

  • Faire une visite médicale : c’est une condition à laquelle vous ne pouvez pas échapper si vous souhaitez obtenir de nouveau votre permis de conduire. C’est la préfecture qui doit approuver cette dernière.
  • Un test psychologique : ces tests vont tout simplement vérifier que vous pouvez réagir à n’importe quelle situation que vous pourrez rencontrer sur la route (par exemple conduire sur une route gelée )

Si vous souhaitez récupérer votre permis, il faudra passer par la préfecture ou le tribunal. Notons également que vous devez être muni de votre suspension ainsi que d’un avis médical favorable ou des résultats du test psychotechnique.

En conclusion, récupérer son permis de conduire n’est pas forcément ce qui est le plus compliqué. Néanmoins, cela pourra vous servir de leçon, ce qui est plutôt une bonne nouvelle !

Articles Récents sur le Permis de Conduire :

Go to Top