Comment être à l’aise en conduisant pour un jeune conducteur ?

être à l'aise en conduisant pour un jeune conducteur

Certains jeunes conducteurs semblent être à l’aise en conduisant en tout cas plus que d’autres.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Dans le Code de la route, il n’y a pas de définition officielle de « jeune conducteur« , mais cette appellation peut renvoyer à une personne titulaire du permis de conduire depuis moins de trois ans.

Afin que les jeunes conducteurs français soient reconnaissables sur la route, un autocollant avec un A rouge doit être placé de manière visible sur le pare-brise arrière du véhicule.

Comment être à l’aise en conduisant? Qu’est-ce que la peur de conduire ? 

Si conduire une voiture est, pour certaines personnes, une chose aisée, la conduite est pour d’autres une épreuve difficile.

Certaines personnes développent même une phobie appelée aussi amaxophobie qui est la peur de conduire, qui se retrouve aussi bien chez les conducteurs confirmés que chez les jeunes conducteurs.

Elle peut se manifester de diverses façons :

  • La difficulté à conduire seul
  • Ne pas pouvoir prendre l’autoroute ou faire de la vitesse
  • La hantise d’une circulation dense
  • Un souci de confiance en soi
  • La peur d’être jugé, observé ou brusqué, la peur des risques

Quelles sont les causes de la peur de conduire ?

être à l'aise en conduisant pour un jeune conducteur

Plusieurs causes peuvent expliquer cette peur, parmi les plus courantes :

Le manque de confiance en soi empêche d’être à l’aise en conduisant

Chez les personnes anxieuses, nous retrouvons souvent la peur de conduire. On la désigne par le terme d’amaxophobie, littéralement la peur des chariots, par extension, la peur de conduire une voiture, ou plus généralement de conduire n’importe quel véhicule motorisé. 

Peur de conduire reliée à un stress post-traumatique

Pour certains conducteurs, la peur de conduire a pour cause un événement précis. Le fait d’avoir été témoin d’un accident par exemple, peut engendrer un blocage important envers tout ce qui est lié aux véhicules.  A cause de cela, ils ont du mal à être à l’aise en conduisant. Ce phénomène s’appelle stress post-traumatique, c’est-à-dire une angoisse qui se développe suite à un événement marquant.

La façon dont vous avez appris à conduire

La façon et l’efficacité avec laquelle vous avez appris à conduire impacte l’aisance que vous avez au volant. Si vous maîtrisez le code de la route et les règles de la conduite vous serez d’autant plus à l’aise.    

 Des conseils pour vous préparer à conduire seul 

Déstressez

Pour être à l’aise en conduisant, il faut se mettre dans les meilleures conditions possibles pour se sentir à l’aise durant le trajet. N’oubliez pas tout d’abord de régler votre siège pour vous installer de façon confortable, ne parlez pas au téléphone. 

Vous pouvez aussi lire cet article pour avoir des astuces pour passer le permis de conduire.

Rassurez-vous afin d’être à l’aise en conduisant

Commencer par des trajets simples, ne pas se fixer des objectifs difficiles à atteindre. Peut-être aussi privilégier les chemins que vous connaissez bien. C’est le meilleur moyen d’être à l’aise en conduisant. Être rassuré est très important. Maîtrisez le code de la route, apprenez correctement, ça aide à être à l’aise.

C’est d’ailleurs comme cela que l’on réussit l’examen du permis de conduire.

De ceci, nous comprenons l’intérêt du permis probatoire, un système à vocation pédagogique qui vise à inciter les jeunes conducteurs à être le plus prudent possible et le plus respectueux du Code de la route. L’expérience et la prudence, les maîtres mots.

Articles Récents sur le Permis de Conduire :

Go to Top