Sur quelle voiture apprendre à conduire ?

Sur quelle voiture apprendre à conduire ?

L’apprentissage de la conduite est parfois considéré comme quelque chose de purement technique, toutefois la réalité est toute autre. Il y a des fondamentaux que tout candidat à l’apprentissage de la conduite doit valider. Ces derniers seraient d’autant mieux maîtrisés, que la voiture dans laquelle l’apprentissage a été fait est adéquate.

Apprendre à conduire avec une voiture automatique   

Oui c’est possible, les voitures automatiques sont de plus en plus courantes.

En revanche, si vous avez un permis de conduire automatique, vous ne pouvez conduire qu’une automatique.

Apprendre à conduire en voiture électrique

Apprendre à conduire en voiture électrique

Il est tout à fait possible d’apprendre à conduire en voiture électrique, c’est un gain économique pour l’auto-école aussi bien au niveau de la consommation que de l’entretien. Sans oublier les avantages écologiques, pratiques, en termes de confort…

Apprendre à conduire en voiture électrique simplifie l’apprentissage. Le candidat n’a pas à se soucier de passer les vitesses et peut donc se concentrer sur la conduite. Par ailleurs, l’accélération et le freinage sur une voiture électrique sont plus aisés sur une voiture électrique, de même que les démarrages en côte difficiles pour les apprentis. Cet apprentissage est aussi plus rapide, car seulement treize heures de conduite au minimum sont demandées contre vingt heures pour le permis B classique.

Dans un second temps, au terme des premières heures d’apprentissage, le candidat peut passer sur une boîte manuelle afin d’apprendre à maîtriser le passage de vitesses.

Les traditionnels doubles commandes

Un véhicule est qualifié de doubles commandes quand il s’agit d’une voiture classique sur laquelle ont été ajoutés :

  • des pédales (frein, accélérateur, embrayage) pour le côté passager
  • des commandes (clignotants, feux, klaxon) pour le côté passager
  • un rétroviseur intérieur en plus, pour le côté passager

Parfois, nous trouvons même des voitures d’auto-écoles sportives et luxueuses.

Par ailleurs, une auto-école agréée est soumise à réglementation sur ses véhicules qui sont destinés à l’enseignement professionnel de la conduite automobile.

Ainsi, tout véhicule à moteur destiné à l’enseignement professionnel de la conduite doit être muni d’une autorisation de mise en circulation délivrée sous la forme d’une mention spéciale sur le certificat d’immatriculation. Cette mention spécifique est constituée du texte suivant : « Véhicule école » et est indiquée au niveau de la carte grise.

Les véhicules automobiles professionnels utilisés pour l’enseignement doivent répondre à de nombreuses conditions :

– Ils doivent être des véhicules de série. A titre d’exemple, les véhicules utilisés pour la formation au permis de conduire de la catégorie B doivent comporter au moins quatre places assises.

– Ils doivent avoir été mis pour la première fois en circulation depuis moins de :

  • six ans pour les motocyclettes et les véhicules dont le PTAC n’excède pas 3500 kilogrammes
  • quinze ans pour les véhicules de transport en commun de personnes et de transport de marchandises 
  • dix ans pour les véhicules dotés d’équipements spéciaux, soumis à une visite technique tous les deux ans

Vous pouvez apprendre à conduire à bord d’une panoplie de voitures, faites le bon choix !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp

Articles Récents sur le Permis de Conduire

Go to Top